TARA Explorations

Tara sous voiles © F. Latreille (Tara Expéditions) Itinéraire de l'expédition Tara Pacific 2016-2018 Proue du bateau Tara © Maéva Bardy (Tara Expéditions) Le Dr Didier Zoccola (Chargé de Recherche au CSM) en plein échantillonnage pour extraction d'ARN © Pete West (Tara Expéditions) Le Dr Didier Zoccola (Chargé de Recherche au CSM) se prépare pour une plongée afin de tester un masque facial © Pete West (Tara Expéditions) Le Dr Didier Zoccola (Chargé de Recherche au CSM) prépare des échantillons de Pocillopora meandrina pour le transport © Denis Allemand (Tara Expéditions/CSM) Le Dr Didier Zoccola (Chargé de Recherche au CSM) et le Dr Till Roethig (KAUST) en train de prélever des échantillons de Millepora platyphylla © Pete West (Tara Expédition Le Dr Didier Zoccola (Chargé de Recherche au CSM) en train de collecter un échantillon de corail © Noëlie Pansiot (Tara Expéditions) Le capitaine Samuel Audrain et le Dr Eric Béraud (Chargé de Recherche au CSM) en train d'examiner un carotte prélevée au sein d'un corail massif © Tara Expéditions Tara sous voiles © F.Latreille (Tara Expéditions) Le Dr Didier Zoccola (Chargé de Recherche au CSM) et le Capitaine Martain Hertau en pleine conférence de presse avec la NOAA à Washington-DC © Sarah Fretwell (Tara Expéditions) Le Dr Stéphanie Reynaud (Chargée de Recherche au CSM) et le Dr Ryan McMinds (Oregon State University) en train d'échantillonner les coraux © Maren Ziegler (Tara Expéditions) Le Dr Didier Zoccola (Chargé de Recherche au CSM) marque une colonie avec une bouée flottante pour échantillonner l'eau © Pete West (Tara Expeditions)
La goélette scientifique Tara a quitté son port d’attache de Lorient le 28 mai 2016 pour une nouvelle expédition en Asie-Pacifique. Son objectif est d’étudier de manière originale les récifs coralliens et leur évolution face au changement climatique et aux pressions anthropiques. D’Est en Ouest et du Nord au Sud, Tara sillonnera l’océan Pacifique sur près de 100 000 kms pendant 2 ans et demi, avec à son bord une équipe scientifique internationale coordonnée par le CSM et le CNRS. Outre l’état de santé du récif et sa biodiversité à différents niveaux, l’équipe scientifique s’intéressera aux capacités de résistance, d’adaptation et de résilience de ces écosystèmes. Un dernier axe d’étude portera sur les potentielles applications de la biologie corallienne pour la recherche médicale.
Le caractère unique de cette expédition consiste en son approche « transversale » d’une zone géographique très étendue, le Pacifique, où se concentre plus de 40 % des récifs coralliens de la planète. Une telle approche n’avait encore jamais été réalisée jusqu’à présent à cette échelle.

Les récifs coralliens constituent un écosystème complexe dont l’élaboration est le résultat de l’activité bâtisseuse des coraux constructeurs de récifs, appelés organismes ingénieurs. En effet, ces organismes bâtissent une structure en trois dimensions qui héberge environ 30 % de la biodiversité marine connue à ce jour, dans moins de 0,1 % de la surface totale des océans. Les coraux présentent une complexité à la fois fonctionnelle, biologique et génomique qui est à la base du succès évolutif de cet écosystème unique. Pourtant, cet écosystème est aujourd’hui gravement menacé puisque 19% des récifs mondiaux ont déjà été détruits et qu’environ 35% sont considérés comme sérieusement en danger, principalement à cause de menaces locales ou globales d’origines anthropiques.

En parcourant la zone du Pacifique, et en particulier le « Triangle du Corail », c’est-à-dire la zone de « Hot Spot » de biodiversité, la mission Tara-Pacifique aura la possibilité à la fois :
  1. de répondre à des questions majeures sur l’état de santé des zones récifales éloignées de toute perturbation directe anthropique, (doc.1)
  2. d’explorer les potentialités de résistance, d’adaptation et de résiliencede ces milieux aux changements climatiques, (doc.2)
  3. d’étudier la biodiversité de ces zones récifales à ses différents niveaux de complexité, du gène à l’écosystème, (doc.3) et
  4. de développer des applications de ces recherche en santé humaine. (doc.4)