Publication en Biologie Médicale - Equipe Mécanismes de résistance aux thérapies ciblées


Clichés d'imageries nucléaires représentatifs de souris porteuses de métastases pulmonaires, injectées avec une molécule contrôle (Gauche), ou ciblant VCAM-1 (Centre). Un cliché d'imagerie nucléaire de souris sans métastases est présenté à droite.

Avec 2 millions de nouveaux cas et 600 000 décès dans le monde recensés en 2018, le cancer du sein constitue la 1ère cause de mortalité due au cancer chez la femme. Au moment du diagnostic, plus d’un tiers des patientes présente une atteinte des ganglions régionaux ou des métastases à distance. Cette maladie métastatique diminue drastiquement le pronostic vital de ces patientes. Malgré de nombreuses recherches, la prise en charge du cancer du sein métastatique reste un immense défi. Des marqueurs d’évolutions péjoratives sont nécessaires afin d’optimiser la prise en charge des patientes.

De récentes études ont montré que la protéine d’adhésion VCAM-1 joue un rôle prépondérant dans la dissémination des cellules tumorales au niveau du tissu osseux et pulmonaire. La valeur pronostique de l’expression de VCAM-1 dans la maladie métastatique n’a cependant jamais été évaluée.

Un agent d’imagerie ciblant cette protéine a récemment été développé au sein du laboratoire Radiopharmaceutiques Biocliniques de Grenoble (Unité INSERM-Université Grenoble Alpes - 1039). Il s’agit d’un nanobody, correspondant au fragment variable d’anticorps de camélidés, particulièrement intéressant pour une utilisation en imagerie. Ces anticorps combinent haute spécificité et faible poids moléculaire, leur permettant d’être rapidement éliminé du sang et d’obtenir des images à contraste élevé à temps court après injection. La capacité de cet agent à cibler spécifiquement la protéine VCAM-1 a pu être démontré sur différents modèles de cancers du sein.

Les études cliniques détermineront si l’imagerie de VCAM-1 peut être prédictive d’une évolution péjorative des patientes avec cancer du sein métastatique.

 

 


 

Pour plus d'informations, veuillez contacter :