Ecophysiologie et Ecologie

Composition de l'équipe

Directeur de recherche

Dr Christine FERRIER-PAGÈS

Chargé de recherche

Dr Renaud GROVER
Dr Stéphanie REYNAUD
Dr Éric BÉRAUD

Chercheur Post-Doctorant

Dr Vanessa BEDNARZ
Dr Jeroen VAN DE WATER

Technicien

Mme Cécile ROTTIER
Mme Magali BOUSSION
M. Dominique DESGRE
M. Eric ELIA

Doctorant

Mme Chloé PUPIER

Activités

Les travaux réalisés par l’équipe d’Écophysiologie du Centre Scientifique de Monaco ont pour objet l'étude, au niveau de l'organisme et de l'écosystème, des deux processus majeurs liés aux coraux que sont la calcification et la symbiose.
Les recherches actuelles sont axées sur l’étude des relations symbiotiques existant entre les coraux et les microorganismes associés (dinoflagellés, bactéries, virus), le tout formant un holobionte ainsi que sur la réponse physiologique/métabolique de ces holobiontes aux perturbations environnementales.

Ce sujet est abordé selon plusieurs axes de recherche qui concernent :

  1. Le budget énergétique des coraux et les relations nutritionnelles entre les divers partenaires de l’holobionte : animal hôte, dinoflagellés, bactéries, autres microorganismes ; La relation entre coraux et microorganismes est particulièrement étudiée dans le cadre des coraux et gorgones tempérés et dans le cadre de la fixation d’azote.
  2. L’influence d’un stress environnemental sur les performances individuelles des coraux (productivité, efficacité de croissance, etc..), ou l’acquisition et l’allocation d’énergie par les différents partenaires. 
  3. L’utilisation des isotopes stables et éléments traces comme marqueurs des changements environnementaux ou du statut trophique des coraux.

Nous travaillons à la fois en laboratoire et sur le terrain et nous utilisons plusieurs modèles coralliens qui présentent des caractéristiques physiologiques, et des milieux de vie différents :

  1. Les coraux tropicaux, majoritairement symbiotiques avec des algues de type dinoflagellés et autotrophes, vivent dans des milieux pauvres en nourriture, et des conditions environnementales stables, avec de forts éclairements et températures ambiantes. On utilise à la fois les coraux durs, dit scléractiniaires, qui secrètent un squelette calcaire et les coraux mous (octocoralliaires), qui allouent la majorité de l’énergie à la croissance tissulaire.
  2. Les coraux et gorgones tempérés, symbiotiques avec des algues,ou asymbiotiques, sont auto-et hétérotrophes, et sont adaptés à des milieux riches en nourriture présentant d’importantes variations des paramètres environnementaux.
  3. Les coraux d’eaux froides, ne comportant pas d’algues symbiotiques. Ils sont hétérotrophes uniquement, présents dans les profondeurs des océans, à des températures ne dépassant pas 12°C.

  L’équipe réalise également des travaux à l’interface :

  • avec l’équipe de Physiologie/Biochimie corallienne. Ce projet a pour but l’étude du génome et du métagénome du corail rouge de Méditerranée afin notamment d’enrichir la connaissance du processus de biominéralisation et de caractériser la composition et les fonctions des communautés bactériennes associées à ce corail.
  • avec l’équipe Mécanismes de résistance aux thérapies ciblées. Ce projet a pour but de déterminer les voies de signalisation impliquées dans la réponse aux stress ou à la privation de  nourriture.
  • avec l’équipe Polaire. Ce projet a pour but d’étudier comment la nutrition permet aux organismes de résister aux stress environnementaux.  

Les techniques mises en œuvre dans l'équipe d’Ecophysiologie sont nombreuses et variées :

  • Techniques d’isotopie et spectrométrie de masse pour analyse des éléments traces et isotopes stables, en abondance naturelle ou en enrichissement, dans les tissus et le squelette des coraux, 
  • Techniques de fluorimétrie :.pulse amplitude modulated (PAM) fluorimetry, plant efficiency analysis, spectrofluorimetry
  • Techniques de biochimie: extraction des protéines, High Pressure Liquid Chromatography (HPLC) pour les analyses des acides aminés, acides gras et pigments
  • Techniques de microbiologie pour cultiver des algues, bactéries, champignons et virus sous conditions d’aérobie et anaérobie
  • Techniques de biologie moléculaire : PCR, (RT-)qPCR  creation de banques metagenomique, metatranscriptomique, metabarcoding et analyse bioinformatique de données de séquencage.

Publications